Menu Fermer

Quelles sont les solutions pour défiscaliser en France ?

La défiscalisation en France - image

Pour tout salarié ou personne en possession d’un patrimoine assez onéreux, il est souvent impératif de payer l’impôt sur le revenu ou celui sur la fortune immobilière. Ces différentes taxes peuvent constituer un vrai fardeau pour le portefeuille de ces individus. Fort heureusement, il existe des dispositions légales afin d’en réduire une partie. Quelques astuces pour la défiscalisation légale.

La défiscalisation en France

Loi Pinel, acheter du neuf et louer son bien

La loi Pinel est une loi de la défiscalisation immobilière, c’est-à-dire qu’on peut réduire ses impôts grâce à des investissements effectués sur des biens immobiliers neufs. Le bien acquis selon la condition de cette Loi devra ensuite être mis en location. Du fait de cette loi, l’investisseur aura droit à une réduction d’impôt sur le revenu pouvant aller jusqu’à 21 % du montant investi dans le nouveau bien.

acheter du neuf et louer son bien

Il existe plus précisément trois possibilités selon les capacités et le choix du contribuable. En effet, afin de bénéficier des avantages de la loi Pinel, la location devra s’étendre sur une durée de 6, 9 ou 12 ans pour jouir respectivement d’une défiscalisation de 12 %, 18 % ou 21 % du montant de l’investissement total, plafonné lui-même à 300 000 euros par an.

Après un calcul simple, on peut donc constater une économie maximale de 63 000 euros si l’on considère la durée de location maximale et le plafond de l’investissement. Et grâce aux dispositions que cette même loi préconise, les ascendants ou les descendants de l’individu en question pourront eux-mêmes bénéficier de la location à condition qu’ils ne fassent pas partie de son foyer fiscal.

L’enjeu par rapport à la loi Pinel est de taille pour l’État qui a pour objectif de stimuler les investissements effectués par les contribuables dans l’immobilier neuf ou en état de futur achèvement ou encore dans les biens rénovés suivant les normes de performance énergétique optimale, une aubaine pour l’environnement.

Défiscaliser en rénovant grâce à la loi Malraux

Et toujours dans ce même registre de la défiscalisation immobilière, la loi Malraux est une disposition qui incite les propriétaires de biens anciens à rénover pour en faire de nouveaux logements d’exception. Explications sur cette loi.

Afin de réhabiliter, de conserver et de promouvoir le patrimoine incroyable dont la France dispose, les quartiers où la loi Malraux s’applique ont été répartis selon des zones dont la dénomination en dit long sur les objectifs. Ainsi, il y a les secteurs sauvegardés constitués par des zones ayant un caractère historique ou esthétique où le patrimoine qui s’y trouve mérite une conservation.

Défiscaliser en rénovant grâce à la loi Malraux

Il est à noter qu’il y a aussi les Aires de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine ou AVAP toujours dans cette même optique de conserver l’esthétique et la beauté des bâtiments historiques de ces zones. Le pourcentage des économies réalisées après la défiscalisation dépendra de la zone dans laquelle la réhabilitation a été faite.

Il faut en outre savoir que la loi Malraux s’applique à la rénovation d’immeubles entiers, dont les immeubles reconnus comme anciens et qui ont une certaine visibilité. Pour le cas de la défiscalisation, le pourcentage atteint donc les 22 % pour les rénovations effectuées en AVAP et 30 % en secteurs sauvegardés. Ces pourcentages s’appliquent aux montants totaux des travaux qui ne devront pas dépasser les 400 000 euros sur une période de 4 ans.

Il faut également noter que le bien devra ensuite être mis en location pour une durée de 9 ans au minimum et en cas de mise en vente, le prix de la réhabilitation ne devra pas être inclus dans le prix de vente. La loi Malraux s’impose ainsi comme une arme contre la disparition du patrimoine historique français en contribuant à sa sauvegarde et en faisant participer les contribuables à cette sauvegarde.

Le PERP ou Plan d’Épargne Retraite Populaire

Avant de se lancer dans les avantages fiscaux que le PERP peut apporter, il est tout d’abord nécessaire d’en connaître les détails. Puisque la retraite désigne un cap important dans la vie d’un travailleur, tout au long de ses années d’activité, il est nécessaire de préparer ce moment. En effet, la retraite est synonyme d’arrêt des activités professionnelles, ce qui induit un arrêt des salaires normaux.

Le Plan d’Épargne Retraite Populaire est justement un moyen de couvrir ses arrières et de bénéficier d’un revenu régulier durant cette fameuse période de la vie. En somme, il s’agit d’un produit bien accessible qui s’adresse à toute personne active qu’importe l’âge et se base surtout sur le long terme, car les fruits ne se récoltent qu’après la retraite fixée à 60 ans en France.

Épargne Retraite Populaire

Le fonctionnement de ce produit d’épargne n’est pas difficile à comprendre. Néanmoins, il est important de bien le maîtriser avant de se lancer. Afin d’alimenter son PERP, il suffit de verser n’importe quel montant selon une programmation précise à n’importe quel moment qu’on le souhaite.

En ce qui concerne les avantages fiscaux que peut apporter le PERP, ils ne manquent pas du tout. C’est un moyen de la défiscalisation efficace, car il influe directement sur le revenu net imposable de son bénéficiaire. Alors, il y a évidemment des limites à respecter, mais l’offre reste très alléchante et très avantageuse surtout sur le long terme. En effet, les versements que le contribuable effectuera pour alimenter son PERP seront déduits sur ses revenus nets imposables.

Le plafond pour ce produit s’élève ainsi à 10 % du salaire du contribuable. Il ne faut pas oublier les différents cotisations et frais qu’il doit s’acquitter selon les lois en vigueur et au cas où il aurait un revenu inférieur au montant de la sécurité sociale, le plafond sera de 10 % de celui-ci. Il s’agit donc d’avantages à double tranchant, car le PERP permet de réduire ses impôts, mais permet aussi de souffler un peu à la retraite avec les revenus supplémentaires obtenus grâce aux versements.

En bref, il existe quelques techniques pour réduire efficacement ses impôts. On parle ici de dispositions légales conformes à loi et qui contribueront à l’intérêt général du pays. Libre à chacun d’en faire bon usage.