Menu Fermer

Les avantages à placer ses économies dans une SCPI

SCPI image

Tout le monde rêve de se construire un patrimoine immobilier diversifié dans l’hexagone, voire en dehors des frontières de la France. Pourtant, l’acquisition d’un logement nécessite un budget conséquent de 150 000 à 250 000 € sans oublier les charges liées à l’habitation, les frais de gestion locative, les taxes, les impôts ainsi que les travaux d’entretien. Ainsi, il est conseillé d’investir dans des parts de SCPI.

Voici les différents avantages à placer ses économies dans une Société Civile de Placement Immobilier

Avantages à placer ses économies dans une SCPI

Mutualisation des risques locatifs

Le patrimoine immobilier des SCPI de rendement se compose de différents types d’actifs immobiliers (commerces, locaux d’activité, entrepôt, immeubles) répartis dans plusieurs communes et régions de la France. Certaines SCPI laissent d’ailleurs la possibilité d’investir dans des actifs situés dans d’autres pays européens tels que l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie ou encore les Pays-Bas.

Autrement dit, acheter des parts de Société Civile de Placement Immobilier donne la possibilité de mutualiser (lisser) les risques locatifs (loyers impayés, vacances locatives). Cette stratégie d’investissement s’avère la meilleure solution permettant de constituer un patrimoine immobilier diversifié sur le plan sectoriel et géographique. Contrairement aux foncières cotées, les risques de volatilité n’ont aucun effet sur le capital investi en SCPI.

Quoi qu’il en soit, il est préférable de se tourner vers les SCPI à capital variable afin de simplifier la revente des parts détenues sur le marché (primaire et secondaire).

Le prix d’une part de SCPI reste faible

Les sociétés civiles de placement immobilier présentent l’avantage d’être accessible facilement à tous types d’investisseurs. En effet, quelques centaines d’euros suffisent pour devenir l’associé d’une SCPI.

Normalement, le prix d’une part de SCPI devrait se situer entre 200 à 1 000 €. Les sociétés de gestion ont pour mission de fixer le prix de souscription. En contrepartie, un nombre minimum de souscriptions s’impose. En pratique, si le nombre de souscriptions minimum est de 5 et le prix d’une part est de 400 €, l’épargnant devra dépenser 2 000 € pour réaliser son rêve.

Au lieu de devenir le propriétaire d’une maison d’une valeur de 250 000 €, il serait plus judicieux d’investir dans des parts de SCPI dont le prix ne dépasse pas les 5 000 €. D’ailleurs, il est possible d’avoir recours à un crédit immobilier (prêt à la consommation) pour financer l’achat des parts de Société Civile de Placement Immobilier.

Le prix d’une part de SCPI reste faible

Ainsi, le porteur de parts pourra bénéficier de l’effet de levier du crédit, une partie de la somme empruntée sera remboursée par les dividendes distribués par le gestionnaire de patrimoine de la SCPI choisi.

Une rentabilité attractive

Outre la mutualisation des risques et le ticket d’entrée faible des SCPI, la rentabilité du placement est aussi l’une des raisons qui poussent les investisseurs à placer leurs économies dans une Société Civile de Placement Immobilier. En 2017, les sociétés civiles de placement immobilier avaient enregistré un taux de rendement situé entre 4 et 5 %.

Cela signifie que les SCPI sont plus rentables que les autres supports d’investissement (assurance-vie, livret A ainsi que d’autres livrets défiscalisés). Techniquement, les biens immobiliers à usage professionnel (commerces, locaux d’activité, bureaux, entrepôt…) rapportent beaucoup plus que l’immobilier locatif.

Par contre, les associés des SCPI doivent respecter la durée de détention minimum recommandée par la loi (8 ans) avant de les vendre sur le marché. Les SCPI distribuent des dividendes (issues des loyers) aux porteurs de parts de manière régulière (trimestrielle ou mensuelle).

Ce revenu complémentaire permettra à l’investisseur d’obtenir une indépendance financière avant l’âge de départ à la retraite et de vivre de ses rentes.

N’hésitez pas de consulter notre site pour plus d’informations : https://www.defisc-info.fr